Tribune de la Lettre bleue d’octobre 2018 : Des toitures végétalisées

Voici ma tribune parue en octobre 2018 dans la Lettre bleue.

Le département gère son réseau d’assainissement par l’intermédiaire de sites de mesures répartis sur tout le territoire. Le risque d’inondations est une véritable préoccupation et un des moyens de le contrer est la rétention d’une partie des écoulements par des toits végétalisés. On sait que, par rapport à un toit nu, l’installation de bacs de culture permet de lutter contre le ruissellement des eaux de pluie (74 à 84 % des eaux de pluies retenues). Et pourquoi pas le toit de l’Uarena ?

Catherine Picard

Vous aimerez aussi...