Menace sur le dispositif « Parc courons »

catherine-p

Catherine Picard

J’ai défendu un vœu pour que le dispositif « Parcs courons » perdure l’année prochaine :

Nous avons été alertés par des pratiquants du dispositif « Parcs courons » sur les dispositions que souhaite prendre le département pour la prochaine rentrée.

Depuis 22 ans chaque samedi et dimanche entre 10h et 12h de nombreux alto-séquanais se rendent dans neuf parcs de notre département dans le cadre du dispositif « Parcs courons ».

« Parcs courons » propose gratuitement aux habitants des Hauts-de-Seine et des environs, quelque soit leur âge, un éveil sportif et personnalisé de 2 heures pendant 34 weekends, avec des activités de jogging, étirements, assouplissement et culture physique en plein air, sous l’encadrement d’un « coach », éducateur sportif diplômé.

Le 14 mai le département a indiqué son souhait de ne plus reconduire les activités à partir de septembre prochain en raison du manque de participants alors même que la participation ne cesse d’augmenter depuis 22 ans. En effet, le rapport d’activités du conseil départemental montre une augmentation de 12% entre la période 2014-2015 et l’année précédente. C’est ainsi que 12 363 personnes ont bénéficié d’activités sportives gratuites pour le bien-être personnel. 

Le sport, outre ses bienfaits sur la santé est un formidable secteur d’émancipation et créateur de lien social. Ainsi, les participants du dispositif « Parcs courons » viennent seul, entre amis ou en famille et animent chaque week-end les parcs de notre département.

Afin de faire perdurer le sport libre et gratuit, sous l’œil d’un professionnel dans les parcs des Hauts-de-Seine, le conseil départemental réuni en séance publique décide :

– La reconduction du dispositif « Parcs courons » et de l’actuelle subvention pour la prochaine rentrée.

– La mise en place d’un groupe de travail en présence du département, des pratiquants et des communes concernées par le dispositif afin d’assurer au mieux le transfert de compétence, réfléchir à étendre cette pratique gratuite pendant les vacances scolaires et veiller à la préservation des 16 coachs.

Vous pourriez aussi aimer...