Les logements sociaux de Neuilly-sur-Seine : 6 % !

Lors de la commission permanente du 23 janvier, j’ai eu des échanges nourris avec Madame Fourcade, vice-présidente chargée du logement au Conseil départemental,  qui ose faire un parallèle avec les institutions sociales en arguant qu’il y en a beaucoup à Neuilly.

J’ai demandé un audit de toutes les villes du département. Non seulement les villes de gauche ont des logements sociaux et les maintiennent grâce à un niveau de 30 % dans chaque projet de construction, mais en plus nos villes accueillent des centres d’accueil pour les réfugiés, des établissements pour personnes en situation de handicap ou des EPAD.

Les Hauts-de-Seine restent encore un département profondément  inégalitaire s’agissant de la construction de logements sociaux. Pourtant, là comme ailleurs, les besoins de nos concitoyens augmentent. C’est notamment pour contrecarrer les choix politiques des élus de droite comme ceux des Hauts-de-Seine, que plusieurs dispositions contenues dans la loi Egalité et Citoyenneté imposent que l’effort de production soit équitablement réparti sur le territoire national.

Vous pourriez aussi aimer...